Réforme de la formation professionnelle

Les grandes lignes  :

 



1/ Créer une liberté professionnelle pour les salariés par un compte personnel de formation (CPF) facile d’accès, opérationnel et documenté

2/ Organiser un effort sans précédent de formation des demandeurs d’emploi

3/ Favoriser l’investissement massif des entreprises dans les compétences des salariés

4/ Refonder le système de de formation en alternance sur les besoins des entreprises et les attentes des jeunes favorisant l’utilisation optimale des ressources en lien avec une pleine connaissance des débouchés et des taux d’insertion dans l’emploi

5/ Développer la régulation du système professionnel par la qualité et renforcer l’accompagnement des actifs


Prenez connaissance du document d’orientation remis aux partenaires sociaux par Muriel Pénicaud, Ministre du Travail. Ce document détaillé explique les motivations du gouvernement pour mener une « transformation » du système de formation, plus qu’une réforme, et liste les objectifs qu’il leur fixe s’ils décident de négocier un accord national interprofessionnel devant être conclu pour la fin janvier 2018.