Les avantages du contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage, un contrat gagnant-gagnant !

Pour l’employeur :

  • UN COLLABORATEUR (TRICE) FIABLE :
    • 93 % des employeurs ayant embauché une personne en situation de handicap se déclarent satisfaits et soulignent sa forte motivation, sa réelle implication et assiduité au travail.
    • Souvent une expérience enrichissante, bénéfique et positive pour les équipes de travail.
    • Si votre entreprise est positionnée sur un secteur en tension, recruter une personne handicapée en apprentissage peut être une solution.
    • L’avantage de pouvoir former une personne à (votre) vos méthodes et votre culture d’entreprise. 

     

  • LES ATOUTS DU CONTRAT D ‘APPRENTISSAGE ADAPTÉ :
    • Aucune limite d’âge maximum ne s’applique pour le recrutement d’une personne en situation de handicap, un atout de taille pour pouvoir choisir un collaborateur (trice) qui a déjà de l’expérience et s’appuyer sur des compétences issues de parcours humains et professionnels précieux.
    • L’assurance de transmettre votre savoir-faire.
    • La possibilité pour le maitre d’apprentissage de former jusqu’à 2 apprentis en même temps.
    • Une période d’essai de 2 mois.
    • Ne rentre pas dans l’effectif de l’entreprise.
    • La réponse à votre obligation d’emploi de travailleurs handicapés. (Pour les entreprises de + de 20 salariés)
    • L’exonération totale ou partielle de votre taxe d’apprentissage (taxe obligatoire).
    • La garantie d’un suivi tout au long du contrat par les référents handicap des CFA.
    • Des aides financières et techniques.

     

 

Pour l’apprenti :

Une formation diplômante en alternance en entreprise et en centre de formation.

  • Aucune limite maximum d’âge.
  • Une qualification sur un métier.
  • Une expérience professionnelle sur le terrain.
  • Une reconversion professionnelle par la voie de l’apprentissage à tout âge.
  • Un salaire.
  • Une rémunération exonérée d’impôt (dans la limite du SMIC).
  • Des aides financières.
  • Des mesures pour compenser le handicap.
  • 2/3 des jeunes apprentis décrochent un emploi à l’issue de leur contrat d’apprentissage (Ingrid Lemelle, La Dépeche Emploi, 03/01/2011)*