Formations aux fonctions tutélaires
(MJPM / MAJ / DPF)

Le métier et les évolutions de carrière


MJPM :

Un Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs (MJPM) exerce les mesures de protection des majeurs (sauvegarde de justice, curatelle, tutelle) que le juge lui confie. Il est autorisé à exercer ses fonctions à condition d'être titulaire du Certificat National de Compétences, être agréé et avoir prêté serment.

Selon la mesure de protection juridique prononcée, le mandataire peut être chargé de conseiller, d’assister ou même de représenter le majeur protégé dans tous ou certains actes de la vie quotidienne. Ses missions visent aussi bien à protéger la personne même du majeur, que ses biens.

DPF :

Le Délégué aux Prestations Familiales exerce les « Mesures Judiciaires d’Aide à la Gestion du Budget Familial », qui lui sont confiées par le juge des enfants. Pour assurer leur protection et la cohésion de la cellule familiale, tout en préservant l’utilisation et la destination des prestations familiales pour le logement, la santé, l’alimentation, l’éducation et les loisirs des enfants. Travailler avec la famille à l’équilibre et à l’éducation budgétaire à partir de la gestion directe des prestations familiales en vue de les aider à retrouver une autonomie financière. Conduire auprès d’eux une action éducative visant la réappropriation de leurs responsabilités parentales.

CNC MAJ :

La MAJ est une mesure judiciaire par laquelle un mandataire judiciaire à la protection des majeurs perçoit et gère tout ou partie des prestations sociales d'une personne majeure, en vue de rétablir son autonomie dans la gestion de ses ressources. Il exerce dans des structures agréées par le préfet (services, établissements, associations) à titre privé, en activité libérale.

Il est possible de poursuivre le parcours de formation en s’inscrivant au CAFERUIS, DEIS, ou CAFDES.

Pour plus d'informations

Pré-requis


Les candidats à la formation doivent correspondre aux conditions ci-après :

  • Être titulaire d’un diplôme ou titre de niveau 5 (ex niveau III) inscrit au RNCP (Bac+2), ou justifier d’une ancienneté d’au moins 3ans dans un emploi exigeant normalement un diplôme ou titre de ce niveau ;
  • Et justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3ans dans un des domaines nécessaires à l’exercice des fonctions tutélaires (Droit privé, gestion fiscale et patrimoniale, relation/intervention/aide à la personne…) ;
  • Ou occuper un poste de MJPM depuis au moins 6mois.
  • Pour le CNC DPF : le candidat doit être titulaire d’un diplôme d’Etat de travail social de niveau 5 (ex niveau III) inscrit au RNCP.

Objectifs


DPF :
Acquérir une culture et un savoir-faire professionnels et maîtriser les fondements de l’intervention dans le cadre d’une mesure judiciaire d’aide à la gestion du budget familial (MJAGBF).

CNC MAJ :
Connaître la loi relative à la protection des majeurs et les différentes mesures applicables au majeur protégé. Savoir mettre en œuvre une gestion des prestations sociales efficace et adaptée aux intérêts et aux besoins de la personne dans le respect de ses droits ; connaître et comprendre les capacités d'autonomie de la personne protégée.

Savoir élaborer et conduire un projet d'action éducative en vue d'un retour à l'autonomie de la personne pour la gestion de ses prestations. Savoir inscrire l'intervention du mandataire dans une approche globale de la personne et de son environnement (familial, social, culturel) Acquérir une culture et un savoir-faire professionnels ; cerner les contours de l'intervention, la nécessité et les modalités de travail avec d'autres acteurs.

CNC MJPM :
Connaître le cadre juridique et institutionnel de la protection juridique des majeurs et les différents régimes de protection,

  • Identifier les contours et limites de l’exercice des mesures,
  • Connaître les bases réglementaires et légales de l’action sociale, comprendre les principes en vigueur,
  • Développer des méthodes et outils de travail conformes aux attentes de la réforme : évaluation, individualisation de l’intervention, respect des droits et libertés des majeurs,
  • Développer des techniques en matière de communication, gestion budgétaire,
  • Elaborer une identité et une éthique professionnelles,
  • Maîtriser les fondements de l’intervention tutélaire

Durée de la formation


DPF :

  • 54 heures
  • 8 jours entre mars et mai
  • + une 1⁄2 journée de certification en juin
  • (Regroupements de 2 à 3 jours)
  • 350h de stage pratique (Selon profil)

CNC MAJ :

  • 78 heures - entre mars et juin
  • (Regroupements de 2 à 3 jours)
  •  350h de stage pratique (Selon profil)

CNC MJPM :

  • 650h – De juin à septembre N+1
  • Formation théorique : 300h
  • Mise en situation professionnelle : 350h

Modalités de formation / Méthodes mobilisées


  • Enseignement théorique : 300 heures
  • Stage : 350 heures (10 semaines consécutives ou 2 fois 5 semaines)

La formation débute en juin de chaque année et se termine en septembre de l’année N+1.

La formation est organisée en session d’une semaine par mois en moyenne (pour les cours théoriques) de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Les dates de stage sont fixées entre l’apprenant et l’établissement d’accueil mais doivent être comprises entre septembre et fin février.

Le nombre d’apprenants par groupe a été fixé à 25.

Méthodes pédagogiques : Cours magistral / Travaux dirigés / Mise en situation / Atelier / Auto-formation guidée / Accompagnement individuel.

Modalités d'évaluation


DPF :
Le contrôle de connaissances à l’IFOCAS est réalisé conformément au cahier des charges. Le CNC DPF est composé de 2 Domaines de Formation (DF). Tous les DF sont sous la responsabilité du centre de formation.

Les candidats qui obtiennent une note moyenne inférieure à 10/20, à un DF ont la possibilité de réaliser une épreuve de rattrapage qui annule la note obtenue à la première présentation.

Le jury plénier siège à l’IFOCAS, en fin de formation. Le jury plénier statue sur l’attribution du certificat et se prononce au regard du livret de formation qui compile l’ensemble des notes obtenues aux différentes évaluations et les attestations de réalisation des stages.

Les candidats qui ont obtenu la moyenne dans chaque DF obtiennent le Certificat National de Compétences.

CNC MAJ :
La validation de la Formation est sous la responsabilité du centre de formation.

Les candidats qui obtiennent une note moyenne inférieure à 10/20, ont la possibilité de réaliser une épreuve de rattrapage qui annule la note obtenue à la première présentation.

Le jury plénier siège à l’IFOCAS, en fin de formation. Le jury plénier statue sur l’attribution du certificat et se prononce au regard du livret de formation.

CNC MJPM :
Formation modularisée : Epreuve de certification à la fin de chaque module - 7 épreuves au total (Questionnaire, Devoir maison, Devoir sur table, Oral de groupe, ...) Organisation de toutes les certifications en centre de formation. Le jury plénier siège à l’IFOCAS, en fin de formation. Le jury plénier statue sur l’attribution du certificat et se prononce au regard du livret de formation qui compile l’ensemble des notes obtenues aux différentes évaluations et les attestations de réalisation des stages.

Les candidats qui ont obtenu la moyenne dans chaque DF obtiennent le Certificat National de Compétences de Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs (CNC MJPM).

Blocs de compétences

Référentiel

Tarif et financement


Accès à la formation :

CNC DPF :

  • Frais de sélection : 50€
  • Frais de formation : 783€, si prise en charge par OPCA
  • Nous consulter si prise en charge personnelle
  • CPF mobilisable

CNC MAJ :

  • Frais de sélection : 50€
  • Frais de formation : 1131€
  • Nous consulter si prise en charge personnelle
  • CPF mobilisable

CNC MJPM :

  • Frais de sélection : 50€
  • Frais de formation : 4350€ si prise en charge par OPCO
  • Nous consulter pour les financements personnels
  • CPF mobilisable

Conditions d'admission


Une rentrée par an.

  • Le dépôt du dossier de candidature et de la demande de dispenses et/ou allègements doit être fait avant le 30 novembre de chaque année.
  • Ce dossier passera devant une commission de sélection et d’admission courant décembre, elle traitera dans le même temps, l’admission et la demande de dispenses et/ou allègements.
  • La réponse de la commission concernant l’admission ainsi que l’accord ou le refus de dispense et/ou allègement, sera envoyée par courrier postal avant les vacances de Noël.

DISPENSES et/ou ALLEGEMENTS

Conditions générales d’octroi de dispense et allègement (Arrêté du 02/01/2009)

  • Dispense de formation : Justifier d’un diplôme dont le programme correspond au programme du module concerné (Article 4). La dispense entraîne la validation du module.
  • Allègement de formation : Justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans acquise dans le cadre de l’exercice d’une activité en lien direct avec le contenu de formation concerné (Article 5). L’allègement nécessitera la validation du module.
  • Dispense du stage pratique de 10 semaines : Justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 6 mois dans le cadre d’une activité tutélaire (Article 4).

Des allègements de formation sont possibles entre les CNC MJPM, MAJ et DPF.

Nos campus et nos formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap.

  Montpellier
Taux de réussite 2021 97%
Taux de persévérance 2021 68%
Taux de satisfaction 2021 94%
Taux d'insertion professionnelle 2020 89%

Contacts

  • Référent pédagogique et suivi en entreprise :
    Caroline Malabave
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Référent administratif :
    Caroline Malabave
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Référent handicap :
    Magali Bonnier
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Partager cette information :

1011 rue du pont de Lavérune
CS 70022
34077 Montpellier cedex 3